Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte Index du Forum
Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte
Demeure de Sophie et Cyphus Garion
 
              
Index    Faq    Rechercher  Vers Tiffauges   Vers Châtellerault   S'enregistrer    Connexion    
 
              

:: Les joutes de Paris, Ordre des Dames Blanches, juin 1461 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte Index du Forum -> Plaine de Saint-Florent des Bois -> Les Prés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
brunehaut_
Seigneur Vicomtais


Inscrit le: 27 Avr 2013
Messages: 392
Localisation: Thouars
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Juin 2013 - 18:16    Sujet du message: Les joutes de Paris, Ordre des Dames Blanches, juin 1461 Répondre en citant

Deedlitt.de.Cassel a écrit:
Après avoir fait monter son campement, Minerve se rendit en fin de journée vers le panneau d'affichage.

Oyez, Oyez, voici les noms des braves qui participeront à ce tournoi de la Dame Blanche 1461.

Citation:
Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois.





Citation:
Manonlapetite, Dame de Castelviel.





Citation:
Jason de Vissac, Baron de Vissac.





Citation:
Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, pair de France, comte du Tournel, baron de Florac




Citation:
Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne.





Citation:
Wendoline de Sisley, Dame de Giremontiers (ig: Wendoline)






Citation:
Khaliama de Trévière, Comtesse d'Astarac, Dame de Saint-Clar et de Neufchateau en Ardennes.





Citation:
Lucie-Anne de Castleviray, Dame de Les Hayes.





Citation:
Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne.



t



Citation:
Heimdal von Strass, Premier secretaire d'Etat, Duc de Courtomer, Vicomte de Lonlay-l'Abbaye, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie.





Citation:
Elisabeth Stilton, Dame de Lusigny.






Citation:
Albin d' Ar Sparfel, Seigneur de Baillou





Citation:
Perrinne Giffard - de Gisors-Breuil., Marquise de Rosny, Duchesse de Lillebonne, Baronne de Cambremer, Dame de Guibray, Saint Michel aux Loups, Neauphles, Maréchal d'Armes.




Citation:
Niall de Rivien, Duc de Montréal, Vicomte de Sennecey.





Citation:
Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal.




Citation:
Baile de Kestel, Dame de Lascaux, Chevalier et Grande Amazone de l'Ordre de la Dame Blanche à l'Ecu Vert.




Citation:
Sakurahime de Valrochelles-Bergendael, Baronne de Virargues, Chevalier de l'Ordre de la Dame Blanche à l'Ecu Vert, Maréchale d'Armes de France.




Citation:
Guillaume de Jeneffe, Duc de Saint-Ouen, Héraut d'Armes dict Licorne.




Citation:
Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe.







-------------------------------------------------------------------------------------------

Deedlitt.de.Cassel a écrit:
L'heure était arrivée de mettre au tableau les éliminatoires. Dix-neuf jouteurs, c'était trois de trop pour des huitièmes de finales.

Oyez Oyez, voici les noms des braves tirer au sort pour participer à ces éliminatoires.

Citation:
Sakurahime de Valrochelles-Bergendael, Baronne de Virargues, Chevalier de l'Ordre de la Dame Blanche à l'Ecu Vert, Maréchale d'Armes de France affrontera Heimdal von Strass, Premier secretaire d'Etat, Duc de Courtomer, Vicomte de Lonlay-l'Abbaye, Seigneur d'Augnax et de Belleville-sur-vie.




Citation:
Perrinne Giffard - de Gisors-Breuil., Marquise de Rosny, Duchesse de Lillebonne, Baronne de Cambremer, Dame de Guibray, Saint Michel aux Loups, Neauphles, Maréchal d'Armes affrontera Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe.




Citation:
Jason de Vissac, Baron de Vissac affrontera Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, pair de France, comte du Tournel, baron de Florac.





Reposez vous mes Seigneurs, demain une rude journée vous attend.


_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Juin 2013 - 18:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
brunehaut_
Seigneur Vicomtais


Inscrit le: 27 Avr 2013
Messages: 392
Localisation: Thouars
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013 - 22:02    Sujet du message: Les joutes de Paris, Ordre des Dames Blanches, juin 1461 Répondre en citant

--Deedlitt.de.Cassel a écrit:
[8ème de Finale]



Citation:
Que s'avancent sur la lice, Sakurahime de Valrochelles-Bergendael, Baronne de Virargues, Chevalier de l'Ordre de la Dame Blanche à l'Ecu Vert, Maréchale d'Armes de France et Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe.



Première lance...
Les deux jouteuses se présentent sur le bord de la lice, Minerve donne le départ.
Les chevaux filent comme le vent... Et c'est le choc, les deux adversaires touchent, mais la baronne ne parvient pas à briser sa lance. La dame quand a elle brise sa lance et désarçonne la maréchal dans la foulée. Cette dernière chute lourdement sur le sable de la lice, elle met quelques instants à se relever.... Minerve fait signe aux médicastre. Elle est blessée légèrement à la hanche.


Albine de la Fléchère Marigny est déclarée vainqueur.


Citation:
Que s'avancent sur la lice, Sa Seigneurie Actarius d'Euphor, pair de France, comte du Tournel, baron de Florac et Lucie-Anne de Castleviray, Dame de Les Hayes.



Première lance...
Les deux jouteurs se présentent, Minerve attend qu'ils soient prêts et donne le départ.
Ils prennent, eux aussi, un départ fulgurant, les lances s'abaissent, se croisent et touchent... Les deux jouteurs brisent leurs lances!!! Mais le Comte, surpris ou déstabilisé, n'arrive pas à se maintenir en selle et chute en bout de lice. Il se relève sans difficulté, il n'est pas blessé. Baraka n'aura pas fait son office pour ce tournoi.


Lucie-Anne de Castleviray est déclarée vainqueur.


Citation:
Que s'avance sur la lice, Ereon D'Asceline, Duc D'Andelot Blancheville, Vicomte de Condry, Baron de Maligny, Seigneur de Rosoy-sur-Amance et Savigny, Intendant des finances du parc minier du Domaine Royal et Guillaume de Jeneffe, Duc de Saint-Ouen, Héraut d'Armes dict Licorne.



Première lance...
Les jouteurs font signe qu'ils sont prêts, Minerve abaisse son drapeaux.
Ils prennent un bon départ, les lances s'ajustent et s'abaissent... Ils touchent tous deux et brise leurs lances ! Le chevalier résiste bien et encaisse le choc, son adversaire par contre ne peut pas en dire autant. Il chute en bout de lice, sans toute fois se blesser.


Guillaume de Jeneffe est déclaré vainqueur.


Citation:
Que s'avancent sur la lice, Niall de Rivien, Duc de Montréal, Vicomte de Sennecey et Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois.



Première lance...
Ils s'avancent et font signe qu'ils sont prêts. Minerve donne le départ.
Les chevaux sont talonnés, ils sont déjà à bonne hauteur, les lances se croisent, et c'est la dame qui touche, sans laisser la moindre chance à son adversaire. Elle brise sa lance et envoie choir le Vicomte sur le sable de la lice. Il se relève quelques instants après sans blessure aucune.


Brunehaut de Navarot est déclarée vainqueur.


Citation:
Que s'avancent sur la lice, Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne et Wendoline de Sisley, Dame de Giremontiers.



Première lance...
Les deux dames se font face, elles font signe qu'elles sont prêtes. Minerve donne le départ comme à son habitude. Et c'est la Dame de Giremontiers qui touche et brise sa lance sur l'écu de son adversaire. Celle-ci, en jouteuse expérimentée, tient bon sur sa selle.

Seconde lance...
Un demi tour en bout de lice, et les voici reparties. La Vice-Chambellan ne l'entend pas de cette oreille, cette fois c'est elle qui touche et brise sans lance, sans que son adversaire ne puisse faire quoi que ce soit. D'un geste technique elle l'envoie sur le sable de la lice, sans aucune autre forme de procès. La Dame de Giremontiers se relève, pas de blessure pour elle.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur.


Citation:
Que s'avancent sur la lice, Manonlapetite, Dame de Castelviel et Elisabeth Stilton, Dame de Lusigny.



Première lance...
Les jouteuses se présentent en bord de lice, Minerve donne le départ.
Elles prennent le départ, les lances se croisent... Et ce sera tout pour cette fois, personne ne touche.

Seconde lance...
Un demi tour en bout de lice, et les voici à bonne hauteur, les deux dames touchent et brisent leurs lances ! Mais elles tiennent bon sur leurs destriers.

Troisième lance...
Les voici qui s'élancent une dernière fois pour en découdre. La dame de Lusigny ne laisse aucune chance à son adversaire, elle touche, brise sa lance et l'envoie mordre le sable de la lice. La dame de Castelviel met quelques instants à se relever... Minerve fait signe aux médicastres, elle est blessée moyennement à la tête.


Elisabeth Stilton est déclarée vainqueur.



Citation:
Que s'avancent sur la lice, Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne et Baile de Kestel, Dame de Lascaux, Chevalier et Grande Amazone de l'Ordre de la Dame Blanche à l'Ecu Vert.



Première lance...
Les jouteurs font signe qu'ils sont prêts, Minerve donne le départ.
Leurs chevaux sont magnifiques, les armures étincelantes, une tour d'observation... Qui sait? Personne ne touche.

Seconde lance...
Un demi tour en bout de lice, on dirait que le seigneur à tout observer de la grande amazone ! C'est lui qui donne l'initiative, il touche et brise sa lance avant même que celle de son adversaire ne soit placée. Déséquilibrée, elle chute en bout de lice. Elle met quelques instants à se relever... Minerve fait signe aux médicastres, elle est blessée légèrement au fessier.


Aimelin de Millelieues est déclaré vainqueur.


Citation:
Que s'avancent sur la lice, Khaliama de Trévière, Comtesse d'Astarac, Dame de Saint-Clar et de Neufchateau en Ardennes et Albin d' Ar Sparfel, Seigneur de Baillou.



Première lance...
Dernier duel, les jouteurs se présentent et Minerve donne le signal du départ.
Les jouteurs s'élancent l'un vers l'autre avec fougue et célérité... Et ce sera tout, personne ne touche.

Seconde lance...
un demi tour en bout de lice et c'est la dame qui prend l'initiative, elle touche, brise sa lance et envoie son adversaire sur le sable de la lice. Net et sans bavure se dit Minerve.


Khaliama de Trévière est déclarée vainqueur.



_________________
Revenir en haut
brunehaut_
Seigneur Vicomtais


Inscrit le: 27 Avr 2013
Messages: 392
Localisation: Thouars
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013 - 22:03    Sujet du message: Les joutes de Paris, Ordre des Dames Blanches, juin 1461 Répondre en citant

--Deedlitt.de.Cassel a écrit:
[Quarts de Finale]

Citation:
Que s'avancent sur la lice, Albine de la Fléchère Marigny, Dame de Sauvagnat Sainte Marthe et Lucie-Anne de Castleviray, Dame de Les Hayes.



Première lance...
Les dames s'avancent et font signe qu'elles sont prêtes. Minerve donne le départ.
Les chevaux partent à vive allure, les lances s'ajustent, se croisent et c'est le choc la jeune Castelviray brise sa lance et désarçonne son adversaire dans la foulée.
La dame de Sauvagnat, fait une chute spectaculaire, Minerve fait signe aux médicastres, elle souffre d'une blessure légère au ventre. La dame de Les Hayes, serait-elle le nouveau boucher de la lice?


Lucie-Anne de Castleviray est déclarée vainqueur.


Citation:
Que s'avancent sur la lice, Guillaume de Jeneffe, Duc de Saint-Ouen, Héraut d'Armes dict Licorne et Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois.



Première lance....
Les voici qui se font face, Minerve abaisse son drapeau... Déjà ils sont à bonne hauteur, les lances se croisent.... Et manquent leurs cibles. Personne ne touche.

Seconde lance...
Un élégant demi tour et ca repart... Ils sont beaux, ils montent bien à cheval, ils sont merveilleux d'équilibre et de grâce... La foule applaudit du bout des doigts. Personne ne touche.

Troisième lance...
Il fallait se décidé à mettre un terme à la parade et à l'observation et pour se faire c'est le Duc qui prend l'initiative. Il esquive la lance adverse, ajuste la sienne dans le même temps, il touche, brise sa lance et désarçonne la dame. Une mauvaise chute, la dame souffre d'une blessure moyenne au pied. Minerve fait signe aux médicastres de se presser.
Un mot lui venait en tête quand Guillaume procédait comme ca..."Le Cannibal".. Il aurait du s'appeler Eddy-Guillaume de Jeneffe, ça aurait beaucoup plus correspondu au personnage.


Guillaume de Jeneffe, est déclaré vainqueur.




Citation:
Que s'avancent sur la lice, Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, Vice Chambellan de Champagne et Elisabeth Stilton, Dame de Lusigny.



Première lance...
Les jouteuses se font face et font signe qu'elles sont prêtes, Minerve donne le départ...
Les lances s'abaissent et s'ajustent, se croisent et touchent!!! Seul la lance de la Champenoise se brise sur l'écu de son adversaire. Cette dernière encaisse un impact violent, et chute en bout de lice. Minerve fait signe aux médicastres, la Dame de Lusigny est blessée légèrement à la poitrine.


Hersent d'Ar Sparfel est déclarée vainqueur.




Citation:
Que s'avancent sur la lice, Aimelin de Millelieues, Seigneur d'Etampes sur Marne et Khaliama de Trévière, Comtesse d'Astarac, Dame de Saint-Clar et de Neufchateau en Ardennes.



Première lance...
Les jouteurs s'avancent et font signe qu'ils sont prêts, Minerve donne le départ.
Leur entame est fulgurante ... Et pourtant, aucun des jouteurs ne touchent.

Seconde lance...
Un demi tour en bout de lice et ils sont déjà à bonne hauteur, ils prennent les lances s'ajustent, se croisent et touchent! Les deux lances se brisent en mille petits bris de bois, le Seigneur Champenois tient bon sur sa monture alors que la Comtesse, moins expérimentée, est désarçonnée. Elle se relève sans difficulté, elle n'est pas blessée.


Aimelin de Millelieues est déclaré vainqueur.





_________________
Revenir en haut
brunehaut_
Seigneur Vicomtais


Inscrit le: 27 Avr 2013
Messages: 392
Localisation: Thouars
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Juil 2013 - 16:03    Sujet du message: Les joutes de Paris, Ordre des Dames Blanches, juin 1461 Répondre en citant

Niall a écrit:
Citation:
Que s'avancent sur la lice, Niall de Rivien, Duc de Montréal, Vicomte de Sennecey et Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois.



Première lance...
Ils s'avancent et font signe qu'ils sont prêts. Minerve donne le départ.
Les chevaux sont talonnés, ils sont déjà à bonne hauteur, les lances se croisent, et c'est la dame qui touche, sans laisser la moindre chance à son adversaire. Elle brise sa lance et envoie choir le Vicomte sur le sable de la lice. Il se relève quelques instants après sans blessure aucune.


Brunehaut de Navarot est déclarée vainqueur.


Il avait réussi pour une fois à échapper aux éliminatoires et c'est donc un peu plus confiant que d'habitude qu'il se présenta en lice. Le signal retentit et les deux adversaires s'élancèrent pour la première lance.
Le fracas habituel se fit entendre et le choc l'envoya valser dans le sable.

Le sable il commençait a vraiment en avoir marre. Il n'avait pas eu le temps de se placer qu'il avait pris la lance de la Dame en plein dans l'écu et comme par hasard encore une fois il n'avait pas réussi a tenir en selle. A peine au sol qu'il se relevait , salua brièvement la gagnante et s'en alla dans sa tente pour ruminer.


-----------------------------------------------------------------------

[Brunehaut VS Niall de Rivien]

Elle ne connaissait absolument pas son adversaire, aussi fut-ce en toute décontraction qu'elle entra en lice, Yocha impatiente de s'élancer sur le sable.
L'écuyer de sa cousine avait bien fait les choses: Yocha était parée de ses plus beaux atours, la queue chatoyante tressée tout comme la crinière, les sabots vérifiés et nettoyés avec soin.

Brunehaut salua le juge diseur puis son adversaire, prit la lance tendue par Jehan et abaissa sa visière tout en faisant signe qu'elle était prête.

Les drapeaux s'abaissèrent et sa monture n'eut pas besoin d'être talonnée pour parvenir à un grand galop.
A mi parcours, elle abaissa sa lance, prenant en point de mire l'écu adverse, la silhouette du Vicomte se précisant rapidement, puis lorsqu'ils se croisèrent, la Poitevine administra une poussée des plus hardies contre l'écu vicomtal. Elle brisa sa lance, ce qui ferait le bonheur du charpentier et du forgeron de Thouars mais celui de sa bourse, sous le choc qui suffit à faire démonter le Vicomte qui se retrouva à terre. Heureusement, lorsqu'elle fit faire demi-tour à Yocha, elle vit qu'il ne souffrait d'aucune blessure.

Elle ôta son heaume maladroitement, et grimaça sous la douleur des cheveux tirés, afin de saluer son adversaire, fort dépité par sa défaite. A peine quelques mots et le voilà parti vers son campement. Diantre, ses adversaires masculins étaient de grands taiseux, dans la défaite comme dans la victoire. Elle rendit le salut au Vicomte, le remerciant pour ce duel et le spectacle offert aux tribunes.

Elle signala à Jehan qu'elle resterait en bord de lice car le duel suivant opposait sa cousine à l'amie de cette dernière: elle démonta, se laissa débarrasser des pièces inutiles de on armure et attendit la prestation des Dames champenoises.

_________________
Revenir en haut
brunehaut_
Seigneur Vicomtais


Inscrit le: 27 Avr 2013
Messages: 392
Localisation: Thouars
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Juil 2013 - 18:39    Sujet du message: Les joutes de Paris, Ordre des Dames Blanches, juin 1461 Répondre en citant

Citation:
Que s'avancent sur la lice, Guillaume de Jeneffe, Duc de Saint-Ouen, Héraut d'Armes dict Licorne et Brunehaut de Navarot, Dame de Saint-Florent-les-bois.



Première lance....
Les voici qui se font face, Minerve abaisse son drapeau... Déjà ils sont à bonne hauteur, les lances se croisent.... Et manquent leurs cibles. Personne ne touche.

Seconde lance...
Un élégant demi tour et ca repart... Ils sont beaux, ils montent bien à cheval, ils sont merveilleux d'équilibre et de grâce... La foule applaudit du bout des doigts. Personne ne touche.

Troisième lance...
Il fallait se décidé à mettre un terme à la parade et à l'observation et pour se faire c'est le Duc qui prend l'initiative. Il esquive la lance adverse, ajuste la sienne dans le même temps, il touche, brise sa lance et désarçonne la dame. Une mauvaise chute, la dame souffre d'une blessure moyenne au pied. Minerve fait signe aux médicastres de se presser.
Un mot lui venait en tête quand Guillaume procédait comme ca..."Le Cannibal".. Il aurait du s'appeler Eddy-Guillaume de Jeneffe, ça aurait beaucoup plus correspondu au personnage.


Guillaume de Jeneffe, est déclaré vainqueur.



-----------------------------------------------------------------------------------------

[Quart de finale au goût étrange de bis repetita]

Elle avait regardé le duel des Dames champenoises avec passion et applaudi les deux concurrentes qui terminèrent la compétition, hilares... du jamais vu, enfin elle n'avait encore jamais vu ça lors de joutes.

La soirée et la nuit furent longues: c'est que tout le monde trinquait aux victoires comme à la défaite et c'est fort tard que Brune s'endormit. Le lendemain matin, elle n'avait pas vraiment les yeux en face des trous, ils étaient même complètement à côté.

Elle avait appris qu'elle tombait, à nouveau, contre le vieux Chevalier de la Licorne et maugréait tout ce qu'elle savait. La dernière fois, il l'avait expédiée dans le sable en une seule lance... la honte!
La Poitevine s'entraîna une partie de la matinée, rouspétant après Jehan: fallait bien passer ses nerfs sur quelqu'un et ce quelqu'un c'était lui et puis c'est tout.

Les buccins sonnèrent et le héraut, juge-diseur, clama les noms des duellistes: plus le choix, elle devait entrer en lice.

Salut traditionnel au juge et à l'adversaire, concentration et attente du signal de départ. Les drapeaux s'abaissèrent et Yocha se lança promptement à l'assaut.
Rien de va plus, mesdames et messires, faites vos jeux, combien de temps restera en selle la Poitevine???
La cote de la jouvencelle grimpe: elle reste en selle car les lances n'ont touché que le vide et le vent.
Brune opère un demi-tour à sa monture, reprend son souffle et resserre sa main sur la lance...
Palsambleu, c'est d'un lourd cette chose!! Allez ma Brune, cramponne-toi, tu as réussi à passer une lance.

Deuxième départ, tonitruant, le corps droit, les cuisses fermement serrées contre les flancs de Yocha, le panache de son heaume doit flotter et mettre une touche de couleur au tableau vivant qui se peint en lice. Comme dans une scène, en rêve, au ralenti, Brune croise le Chevalier sans le toucher, la lance toujours entière et elle toujours en selle. Les miracles existent donc!

Troisième lance, la Poitevine commence à voir luire une pointe d'espoir. départ en fanfare, elle compte bien secouer le Chevalier.... heum... ben ce sera pour une autre fois: elle entend un bruit infernal de bois brisé, elle perd encore une lance, enfer et damnation, elle en a assez de débourser ses écus chez le charpentier et le forgeron.

Après le bruit de bris de lance, elle ressent une forte secousse qui la surprend et lui fait perdre l'équilibre.
Toujours comme dans un rêve, elle chute en une virevolte parfaite et se réceptionne lamentablement dans le sable. Elle pousse un cri de douleur: son pied! M*** son pied est touché, elle en pleurerait de rage si elle n'avait pas sa fierté pour lui faire surmonter ce nouveau déboire en quart de finale.

Jehan puis les médecins se précipitent, elle fait signe que tout va bien... elle est médecin en formation et sa cousine la soignera comme il faut. Jehan lui enlève le heaume pour qu'elle puisse respirer normalement, ses yeux sont brillants de larmes contenues, elle ne les laissera pas couler... plutôt mourir! Elle se relève péniblement et s'appuie sur l'écuyer champenois pour s'avancer vers son adversaire et le féliciter:


Vostre Grasce, Chevalier, cette fois j'ai tenu plus longtemps, merci à vous. Qui sait si notre prochaine rencontre ne tournera pas à mon avantage? Je vous souhaite d'aller le plus loin possible dans ce tournoi. Avoir chuté contre le Champion sera alors un honneur.

Elle inclina la tête pour le saluer avant de regagner, clopin-clopant, le campement où les premiers soins lui seraient donnés.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:06    Sujet du message: Les joutes de Paris, Ordre des Dames Blanches, juin 1461

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte Index du Forum -> Plaine de Saint-Florent des Bois -> Les Prés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com