Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte Index du Forum
Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte
Demeure de Sophie et Cyphus Garion
 
              
Index    Faq    Rechercher  Vers Tiffauges   Vers Châtellerault   S'enregistrer    Connexion    
 
              

:: La cuillère du domaine ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte Index du Forum -> Le Domaine -> L'écurie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melinora
Seigneur Teiphalien


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 32
Localisation: Thouars
Niveau: Erudite
Féminin

MessagePosté le: Dim 5 Avr 2009 - 11:51    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Melinora était contente, le box de passage de Sary, sa fidèle jument, se transformait en box permanent. La connaissant, elle se doutait qu'elle en était toute excitée.
La menant dans son nouveau chez-elle, la soldat songea qu'elle allait devoir redécorer l'endroit pour qu'il satisfasse aux caprices de son destrier!


- Allons nous occuper d'Erzelle et de Pamu maintenant.

L'écuyère va chercher son sac avec tout son matériel : des brosses avec différents poils, des gants, etc... et songe qu'elle va chouchouter les animaux de son seigneur et ami.
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Avr 2009 - 11:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melinora
Seigneur Teiphalien


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 32
Localisation: Thouars
Niveau: Erudite
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Mai 2009 - 23:38    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Melinora sourit : cela fait maintenant deux heures qu'elle bichonne tous les pensionnaires de l'écurie.
Aujourd'hui elle a glissé des petits brins de muguet dans les crinières, ce qu'Erzelle a l'air de tout particulièrement apprécier.

Rangeant ses affaires, elle prends conscience de l'heure tardive en repensant à l'invitation de Cyphus pour le repas.

- Allez je file, à très vite
Revenir en haut
MSN
Arylis
Valet


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 204
Niveau: Paysanne
Féminin

MessagePosté le: Sam 16 Mai 2009 - 22:02    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Arylis entra dans l'écurie en compagnie de l'intendant. D'abord la forte odeur des chevaux l'assaillit. Le foin, le crottin, le fumier, celle de leur poil. Elle fronça le nez, ni dégoûtée, ni réjouie, simplement surprise. Ils cherchèrent Melinora et finirent par la trouver en train de câliner son cheval. Arylis la salua et lui sourit.

Bonjour Melinora, Falen et mou nous demandion si tu voudrais bien nous apprendre à monter. Juste les bases qu'on puisse aller faire des rondes dans la forêt. Bien sûr il faut aussi qu'on en parle à Cyf, pour qu'il prête des chevaux. Mais nous voulions d'abord être sûrs que tu accepterais pour les cours.

La brunnette regarda l'animal près de Melinora avec un mélange d'envie et d'appréhension. Ca avait l'air grand quand même ces bêtes là ...
_________________
Revenir en haut
Melinora
Seigneur Teiphalien


Inscrit le: 30 Jan 2008
Messages: 32
Localisation: Thouars
Niveau: Erudite
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Mai 2009 - 23:32    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Melinora se lève à l'arrivée des deux amis, puis s'approche d'eux en souriant.
Entendant Arylis lui poser une question, elle lui répond chaleureusement :


- Mais bien entendu, ça sera avec plaisir! Quant aux chevaux, nul doute que Cyphounet vous en trouvera des dociles.

Se tournant vers Sary, elle la gratta tendrement derrière les oreilles en murmurant :

- Pas comme toi, hein, espèce de chipie!

Voyant la jeune femme blanchir un peu en regardant sa jument, elle lui donne un petit coup de coude en riant.


- Ils sont impressionnants, mais tu verras ils sont si intelligents et attachants qu'on en vient à les considérer comme des êtres humains...
Revenir en haut
MSN
Falen
Invité


Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 84
Localisation: Thouars
Niveau: Paysan

MessagePosté le: Mar 19 Mai 2009 - 07:23    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Falen s'est un peu distrait à flatter Pamu qu'il connait très bien, mais à la vue de Sary son visage blanchit un peu.
Il avait déjà manoeuvré le flegmatique cheval de trait mais ne l'avait jamais monté! Et il se doute bien que les autres chevaux seront bien moins dociles que son vieil ami.
Il croise le regard de Melinora qui l'observait amusée.
-Ce ne sera pas si simple n'est-ce pas?
_________________
Revenir en haut
Arylis
Valet


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 204
Niveau: Paysanne
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Mai 2009 - 19:21    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

- Ils sont impressionnants, mais tu verras ils sont si intelligents et attachants qu'on en vient à les considérer comme des êtres humains...

Arylis sourit à la jeune femme. Ben voyons ... Elle n'avait pas peur. Elle n'avait pas peur. Elle savait qu'il fallait se le répète afin que nulle trace de doute ne l'envahisse. Ces animaux étaient peut-être intelligents mais ils étaient surtout intuitifs. Ils sentiraient sa moindre crainte et s'en servirait, pas par vice, sans doute par inquiétude. Animal craintif le cheval avait besoin d'être rassuré, pas monté par une trouillarde tremblant à chaque pas. Elle se tourna vers Falen lorsqu'il prit la parole.

Ce ne sera pas si simple n'est-ce pas?

Rien n'est jamais simple dans la vie mon pauvre ami. Mais les risques sont parfois amusants, j'ai hâte de commencer. Maintenant que nous avons le maître, allons demander au propriétaire s'il peut nous prêter deux bêtes tendres et douces comme des agneaux. Des agnelets ... Tout juste nés ... Vraiment dociles ...

Elle se retint de rire pour ne pas effrayer les chevaux, les canards sur l'étang était une expérience suffisante pour qu'elle ne recommence pas. Une chose, ma trouillardise devrait-être légendaire, songea la brunnette en sortant, accompagnée de Falen.

Melinora, tu viens avec nous ou tu préfères rester avec tes amours ?
_________________
Revenir en haut
Arylis
Valet


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 204
Niveau: Paysanne
Féminin

MessagePosté le: Dim 7 Juin 2009 - 19:29    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Arylis entra dans l'écurie. Une fois de plus l'odeur forte des chevaux emplit ses narines. Fronssant le nez elle marcha plus avant dans ce lieu si peu familier. Il fallait qu'elle s'habitue à la présence des animaux, à leur comportement parfois soudain et souvent imprévisible. Pour éviter qu'il ne les effrait la brunnette avait laissé Faren à l'entrée, le priant de rester sagement dans son arbre. L'écureuil s'était docilement mis en quête de nourriture, la saison était belle, autant qu'il en profite.
La jeune fille déambula entre les boxes. Il était évident à présent que ni Falen ni Melinora ne se trouvait ici. Dans un sens cela l'arrangeait, elle ne désirait partager ses appréhensions avec personne. Même si une cavalière éméritée comme Melinora s'apercevrait vite qu'elle n'était pas entièrement en confiance, il lui semblait nécessaire d'être capable de dominer ses craintes avant une quelconque tentative. Arylis s'arrêtait devant chaque animal, gardant plus ou moins ses distances en fonction du comportement ombrageux ou au contraire curieux de chacun. Au bout d'une heure à examiner ces chevaux, elle finit par les regarder en souriant. Tous étaient différents, c'était évident. Une petite lueur étrange brillait au fond de leur pupille et des expressions semblaient s'afficher sur leur face osseuse. L'un d'en eux la mis plus en confiance que les autres. Si c'était un mâle ou une femelle elle n'en savait fichtre rien. Sa jolie robe café au lait la séduisait ainsi que la tâche noire au bord de ses naseaux. Ses crins sombres étaient soyeux et ses chaussettes noires la faisaient sourire. Enfin, l'animal était calme, la regardait avec des yeux intelligent, et semblait attendre patiemment qu'elle vainquit sa crainte.
Doucement la brunnette se rapprocha de la porte. Elle réduisait pas à pas la distance qui la séparait du cheval, sagement placé au centre du boxe. Lorsqu'elle fut parvenue à quelques centimètres de la chaîne qui fermait pour le moment la "chambre" du cheval elle s'arrêta. Penchant la tête sur le côté elle regarda l'isabelle en souriant.

A bientôt peut-être ...

Puis Arylis reprit le chemin du grand air, celui où elle se sentait libre et en sécurité, celui ou Faren l'attendait, impatient. Alors qu'elle sortait de l'écurie l'écureuil sauta du toit sur son épaule. Petit coup de tête, caresse amicale, sourire et murmure, amitié partagée. Ils allèrent tous deux se promener dans les jardins.
_________________
Revenir en haut
Falen
Invité


Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 84
Localisation: Thouars
Niveau: Paysan

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2009 - 10:05    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Falen entre dans l'écurie.. personne..
-Ben ça alors je me pensais en retard..
Il va voir Pamu pour le caresser, il aime vraiment beaucoup ce pourtant si vieux cheval de trait qui hélas n'a plus la force de travailler.
-Mon pauvre vieux tu restes vaillant malgré tout je suis heureux que tu gardes courage. As-tu vu les demoiselles que je cherche?
Naturellement le cheval ne peut comprendre ce qu'il lui raconte mais Falen aime bien lui dire tout et n'importe quoi..
Il s'occupe de le brosser en attendant l'écuyère et la jardinière.
_________________
Revenir en haut
Arylis
Valet


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 204
Niveau: Paysanne
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 11:26    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Après une rapide inspection dans les jardins Arylis revint vers l'écurie. La jeune fille avait hâte de commencer les leçons. Elle laissa Faren sur son arbre et entra dans la bâtiment. L'endroit était clair aussi s'habitua-t-elle rapidement au changement de lumière. La brunette vit alors Falen dans l'un des boxes. S'approchant de l'intendant tout en restant à bonne distance, elle le salua d'un sourire.

Coucou. Comment vas-tu ? Qui c'est lui ?

Arylis regarda le jeune homme brosser conscencieusement l'animal. Il faudrait qu'il lui apprenne à faire ça. Plus elle serait au contact d'un cheval, plus ses inquiètudes disparaîtraient. Encore faudrait-il qu'elle ose le coller comme le faisait Falen ...
_________________
Revenir en haut
Falen
Invité


Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 84
Localisation: Thouars
Niveau: Paysan

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 14:30    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

-Bonjour Arylis! Ça va bien et toi?
Il caresse le vieux cheval de trait.
-C'est Pamu, il travaillait dans la ferme des parents de notre maître..
Il soupire, l'histoire de ce cheval l'a toujours ému.
-L'écurie avait pris feu et il a réussi à enfoncer la porte qui commençait à brûler. Il a couru droit devant lui et il est revenu le lendemain. Tout était détruit. Il a beaucoup aidé Cyphus à rebâtir sa maison puis son moulin, à travailler ses champs. Mais à présent il est en repos, un repos bien mérité.
Le jeune homme regarde l'oeil du cheval qui s'éteint peu à peu depuis quelques mois mais force un sourire encourageant à l'animal malgré sa tristesse, il sait que Pamu ne verra plus la neige où il aimait tant laisser ses traces.
-Je l'aime beaucoup il est très doux et calme j'ai beaucoup aimé travailler avec lui. C'est le seul cheval dont je n'ai jamais eu peur. J'avais 15 ans quand je l'ai rencontré.. c'est pour lui que je suis resté au domaine ce printemps, je ne voulais pas l'abandonner à ce moment là.
Soudain tout triste le garçon passe ses bras autour du cou de Pamu comme pour se consoler, se rassurer que son ami est toujours là, il a vécu tant de moments avec lui!
-Pamu..
Falen regarde son oeil briller de tristesse, l'intendant sait que le cheval comprend.

-Je suis content que tu sois là Arylis. J'aurais eu du mal à ne pas pleurer si tu n'étais pas là.
Il reste collé au cheval et respire doucement pour laisser son émotion se dissiper.
_________________
Revenir en haut
Arylis
Valet


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 204
Niveau: Paysanne
Féminin

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 16:34    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Bonjour Arylis! Ça va bien et toi?
C'est Pamu, il travaillait dans la ferme des parents de notre maître..


Arylis sourit et écouta le jeune homme raconter l'histoire de Pamu. Afin de mieux entendre elle se rapprocha doucement de la porte du boxe.

L'écurie avait pris feu et il a réussi à enfoncer la porte qui commençait à brûler. Il a couru droit devant lui et il est revenu le lendemain. Tout était détruit. Il a beaucoup aidé Cyphus à rebâtir sa maison puis son moulin, à travailler ses champs. Mais à présent il est en repos, un repos bien mérité.

La brunette sourit devant l'intelligence de l'animal. Elle s'approcha encore et tendit une main timide vers les naseaux soyeux.

Je l'aime beaucoup il est très doux et calme j'ai beaucoup aimé travailler avec lui. C'est le seul cheval dont je n'ai jamais eu peur. J'avais 15 ans quand je l'ai rencontré.. c'est pour lui que je suis resté au domaine ce printemps, je ne voulais pas l'abandonner à ce moment là.

La jeune fille retira sa main et son visage s'assombrit un peu lorsqu'elle comprit le véritable sens des paroles de son ami. Elle regarda avec attention Pamu et se rendit compte qu'en effet, c'est un vieil animal et qu'il aurait bientôt fait son temps. Songeant un instant à sa douleur si Faren la quittait elle compatit à la tristesse de l'intendant.

Pamu..

Ce ne fut qu'un murmure qu'Arylis respecta, ne voulant pas troubler le recueillement du jeune homme.

Je suis content que tu sois là Arylis. J'aurais eu du mal à ne pas pleurer si tu n'étais pas là.


Elle lui fit son plus beau sourire, sachant que si cela n'empêcherait pas la fin de son ami, au moins elle lui remonterait un peu le moral. Désireuse de lui changer les idées, Arylis s'avança de nouveau vers Pamu.

Tu crois que je peux le caresser ?
_________________
Revenir en haut
Falen
Invité


Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 84
Localisation: Thouars
Niveau: Paysan

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 19:48    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Falen sourit gentiemment à son amie.
-Bien sur Arylis il est vraiment docile et aime beaucoup les caresses, ça le réconforte.
Il se redresse pour la laisser s'approcher.
_________________
Revenir en haut
Arylis
Valet


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 204
Niveau: Paysanne
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Juin 2009 - 19:21    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Arylis le regarde s'éloigner.

Ne t'éloigne pas trop quand même hein ....

Puis la jeune fille s'avance et pose une main sur les naseaux de Pamu. Elle sourit au contact de la peau soyeuse et du souffle chaud de l'animal.

Je crois que je vais bien les aimer finalement !
_________________
Revenir en haut
Falen
Invité


Inscrit le: 24 Jan 2008
Messages: 84
Localisation: Thouars
Niveau: Paysan

MessagePosté le: Mer 17 Juin 2009 - 20:56    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Falen sourit en la regardant tout contente.
-Oui Pamu est très calme et sage, mais tous ne le sont pas fais attention. Erzelle est très docile lorsque Cyphus lui fait les gros yeux mais, sans être méchante, elle est très vive et farouche et peut fuir ou ruer si on la surprend.
Il la regarde un peu apeurée et rit.
-Ne t'inquiètes pas toutes les juments ne sont pas comme elle! Je suis sur que Melinora saura nous trouver des chevaux sages.
Il flatte doucement Pamu pour lui dire à plus tard.

-Tu veux voir les autres chevaux en attendant Melinora? Mais je n'ouvrirai pas d'autre boxe j'ai trop peur.
Il rosit un peu à cet aveu mais sort de la "chambre" de Pamu tout sourire en tenant la porte pour la laisser sortir.
-Au revoir mon ami je reviendrai vite! dit-il au cheval.
_________________
Revenir en haut
Arylis
Valet


Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 204
Niveau: Paysanne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 15:43    Sujet du message: La cuillère du domaine Répondre en citant

Oui Pamu est très calme et sage, mais tous ne le sont pas fais attention. Erzelle est très docile lorsque Cyphus lui fait les gros yeux mais, sans être méchante, elle est très vive et farouche et peut fuir ou ruer si on la surprend.

Le jeune homme raconta cela d'un air apeuré. Elle sourit, mais ce n'était qu'une façade. Il faudrait que Meli lui trouve autre chose qu'une jolie farouche comme Erzelle.

Ne t'inquiètes pas toutes les juments ne sont pas comme elle! Je suis sur que Melinora saura nous trouver des chevaux sages.
Tu veux voir les autres chevaux en attendant Melinora? Mais je n'ouvrirai pas d'autre boxe j'ai trop peur.


Elle sourit à l'évocation des autres chevaux.

Oui ça serait avec plaisir. D'ailleurs je vais t'en montrer un que je trouve trés beau et qui m'a l'air plutôt gentil.

Toute emballée la brunette sortit en hâte du boxe et se dirigea à grand pas vers la porte derrière laquelle se trouvait l'isabelle. Lorsqu'elle fut devant lui l'animal la regarda et se déplaça. Le cheval avança le plus naturellement du monde vers la jeune fille, cherchant à savoir qui se trouvait devant chez lui. Arylis se rendit compte qu'elle était très prés de la porte et surtout qu'elle était seule, Falen étant encore en train de dire au revoir à Pamu.

Au revoir mon ami je reviendrai vite!

Au secour Falen ! Il arrive vraiment trop prêt là ! Songea la jeune fille.

Crier elle ne l'aurait fait pour rien au monde et puis il n'était pas menaçant. Juste curieux. Curieux mais trop prêt. L'isabelle posa ses naseaux contre le ventre d'Arylis qui se surprit à le rentrer autant qu'elle le pouvait. Prenant ça comme un jeu l'animal colla plus fortement sa tête contre le corps de la jeune fille qui retrouva à regarder entre ses deux yeux une magnifique étoile blanche. Magnifique mais trop prêt. La brunette retenait son souffle et aurait tremblé comme une feuille si elle n'avait pas craint que cela effrait le cheval. Soudain il lui donna un coup de tête ! Pam ! Surprise par l'hatitude de l'animal et incapable de se retenir Arylis se retrouva sans même en avoir conscience les fesses sur le sol de l'écurie. De là le cheval était encore plus impressionant et la jeune fille vit sa grosse tête descendre vers elle comme une fourmi regardait le pied du promeneur qui va l'écraser.

Falen ... Meli ...

Arylis aurait souhaité pour tout l'or du monde que quelqu'un lui vienne en aide. Comme par miracle elle se sentit soulevée du sol et vit la tête de l'isabelle s'éloigner peu à peu de son champ de vision. Falen l'aida à aller s'assoir sur un ballot de paille. Après quelques minutes pendant lesquelles elle ne dit rien, encore très troublée par son expérience, elle tourna un visage tout blanc vers son ami.

J'exagère un peu ... Je ne craignais rien ... Enfin je crois ... Il me semble qu'il voulait jouer. Mais qu'est-ce que j'ai eu peur. Merci de m'avoir ramassée Falen. Je crois que sinon vous me retrouviez là demain matin.

La jeune fille esquissa un pâle sourire vers l'intendant, encore incapable de contrôler les légers tremblements de ses mains.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:30    Sujet du message: La cuillère du domaine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Seigneurie d'Erguenault - La Chaize le Vicomte Index du Forum -> Le Domaine -> L'écurie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème MGP_Medieval créé par MagicGraph Pro 7 Concept © 2009
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com